Définition d'un implant dentaire


Une dent naturelle est constituée d’une partie visible en bouche – la couronne – et d’une partie ancrée dans la gencive et l’os – la racine.
L’implant dentaire prend le rôle d’une racine artificielle ancrée dans l’os, qui remplace une racine naturelle absente ou perdue et sur laquelle est placée une dent prothétique. La perte d'une dent ou d'un ensemble de dents peut ainsi être traitée par la mise en place d'implants dentaires qui permettent de réaliser des restaurations prothétiques fixes.



Définition d'un implant dentaire
Un implant dentaire est donc une dent artificielle qui remplace une racine dentaire absente ou perdue. Cet implant dentaire est ancré à l'os, soutient des couronnes, des bridges ou des prothèses dentaires.

La perte d'une dent ou d'un ensemble de dents peut ainsi être traitée par la mise en place d'implants dentaires. Cette mise en place d'implant dentaire permet ainsi de réaliser des restaurations prothétiques fixes.

Par ailleurs, l’implant dentaire peut servir à maintenir un appareil dentaire et le rendre plus confortable. Le but du traitement implantaire est de rétablir l'esthétique et d'assurer les différentes fonctions de la bouche.

L'implant dentaire est constitué de biomatériaux, qui ne provoquent pas de réaction pathologique dans les différents tissus humains avec lesquels ils sont en contact. Ils sont biocompatibles.