Mise en place des implants dentaires

Quand plusieurs dents sont absentes…

Il arrive dans certains cas, faute de soins précoces que plusieurs dents soient absentes. Il est tout de même possible de les remplacer de façon très naturelle par la pose de plusieurs implants...

Quand une seule dent est manquante

D’origine génétique ou accidentelle, la perte d’une seule dent peut engendrer au fil du temps beaucoup de soucis qui auraient pu être évités grâce à la pose d’un implant dentaire. Trois rendez-vous...

Examens préliminaires

Après avoir procédé à un examen médical et à un examen clinique de la bouche du patient, l'implantologue décidera de la faisabilité du traitement implantaire.

Des examens radiologiques, la radio panoramique et scanner dentaire, seront nécessaires pour une évaluation de la qualité, quantité et de la densité des tissus osseux, de la place disponible pour l’implant dentaire et de la disposition des dents dans les deux maxillaires.

La pose directe de l'implant dentaire

Cette mise en place de l'implant dentaire également sous anesthésie locale se fait en une seule fois, l'implant dentaire devant traverser la gencive et l'os de la mâchoire, et restera à une hauteur calculée de façon à placer une couronne ou une prothèse dentaire.

La pose sous gencive de l'implant dentaire

La pose sous gencive de l'implant dentaire est ce qu'on appelle l'implant enfoui. L'implant dentaire enfoui est mis en place au ras du tissu osseux et recouvert en totalité par la gencive durant la période de cicatrisation. Il est laissé au repos sous la gencive durant 2 à 4 mois, le temps pour l'os de cicatriser. Une prothèse provisoire, amovible, sera alors réalisée.
1 2